Le bon moment pour écrire

La plupart des sites d’écritures disent qu’il faut écrire tous les jours si on ne veut pas perdre la main et si on veut faire avancer un minimum son récit. Je suis d’accord avec eux, c’est en écrivant qu’on apprend à écrire ! Pourtant de nos jours il est difficile de trouver du temps pour écrire, surtout quand on a un travail et une famille. Je me suis donc demandé, comment trouver un peu de temps chaque jour pour écrire ? Sachant que ce n’est pas non plus nécessaire de débloquer 4 heures tous les jours et que même un petit quart d’heure peut suffire.

Certains disent qu’on peut trouver du temps pour écrire dans les transports en commun. Il est vrai que comme j’habite à presque une heure de transport de mon travail je disposerais en théorie de deux heures par jour pour écrire en comptant l’aller-retour. Deux heures qui sont en général passées à ne rien faire de bien constructif. Sauf que ce n’est pas évident d’écrire dans un tram ou un métro complètement bondé, au milieu des odeurs corporelles des différents usagers. On manque quand même un peu de place et cela même si on tente d’écrire sur le clavier peu pratique de son smartphone. Quand on est coincé entre dix autres personnes ce n’est pas évident.

– Excusez-moi, je peux poser mon ordinateur portable ici, c’est pour écrire.

– Mais enfin monsieur là c’est mon dos !!

– Vous pouvez y mettre un peu du votre quand même, je vous dis que c’est pour écrire… Et par hasard il n’y aurait pas une prise dans le coin parce que je n’ai plus trop de batterie, j’ai oublié de recharger la veille

Ce n’est pas très pratique. Certains d’entre vous vont me dire qu’il y a aussi le dictaphone, mais je doute que le micro soit très efficace avec le brouhaha ambiant.

– « Le meurtrier avait pris soin de bien nettoyer le couteau pour effacer toutes traces de …

– Oui chéri, pour ce soir je n’oublie pas d’acheter une boîte de haricots pour le cassoulet …

– … Oh zut ça a écrit la conversation téléphonique du voisin, comment on fait pour effacer … Non mais arrête d’écrire ce que je dis !!!

De plus, il n’est pas très facile de se concentrer dans ces conditions. Alors peut-être que certains arrivent très bien à écrire dans les transports en commun, mais pour moi ce n’est pas le cas. Par contre ces deux heures ne sont pas totalement perdues, je peux en profiter pour réfléchir à l’écriture de mon prochain chapitre et pourquoi pas griffonner deux trois idées directrices sur le bloc note de mon téléphone. Mais globalement je ne peux pas aller bien plus loin dans ces conditions.

Bref, pour moi la solution n’est pas dans les transports en commun. Alors, je pourrais aussi me lever un peu plus tôt tous les matins et je pourrais consacrer le temps gagné à l’écriture, mais je me lève déjà à 6h00 du matin et j’ai quand même besoin d’un peu de sommeil. Donc pour l’instant je n’ai pas spécialement envie de me lever une demi-heure plus tôt pour avoir du temps pour écrire. Peut-être que je trouverais un jour le courage de le faire, mais pour l’instant ce n’est pas d’actualité.

Il reste donc le soir, après avoir passé une soirée tranquille et que toute la maison est au lit. Il est finalement plus facile de se coucher une demi-heure plus tard que de se lever une demi-heure plus tôt. On dispose ainsi d’un peu de temps pour écrire quelques lignes. Le but n’est pas d’en écrire des tartines, mais d’écrire un peu tous les jours histoire de ne pas perdre le rythme et la main. Écrire, le soir nécessite quand même un peu de discipline, il faut savoir s’arrêter, sinon la nuit risque d’être plutôt courte. Et il est vrai qu’une fois lancé dans une histoire, on n’a pas forcément envie de s’arrêter surtout si l’inspiration est au rendez-vous.

Après il reste toujours le week-end, où on a en général un peu plus de temps et où on peut écrire plus pour faire avancer son histoire …

Et vous quand est-ce que vous écrivez ?

2 réflexions sur “Le bon moment pour écrire

  1. Salut 🙂
    Comme toi, j’ai du mal à trouver du temps pour écrire au milieu du traintrain quotidien. Mais je manque surtout de « courage » je crois, pour me confronter à la réalité de l’écriture… Je pense que beaucoup d’apprentis écrivains sont dans mon cas, d’après ce que je lis sur les blogs ^^
    Je crois que la meilleur solution c’est le quart d’heure par jour. Avec un peu de calme et d’espace, cela va de soi … même si ça peut être inaccessible.
    Pourquoi pas te poser dans un café ou une bibliothèque juste avant de prendre ton tram le soir ? idée en passant 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Salut, Justement, écrire un peu tous les jours permets de se motiver et donne un peu de courage …

      Se poser dans un café après le boulot pour écrire est une bonne idée. Le problème c’est que j’aime bien écrire sur ordinateur et que je n’ai pas toujours de pc portable sur moi …. mais a l’occasion j’y penserais.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s