Écrire pour faire passer un message

L’écriture doit-elle faire passer un message ? Ou est-elle là juste pour détendre ? Doit-on forcément apprendre quelque chose quand on lit un livre ?

Beaucoup, voire la totalité des romans que j’ai lu faisaient passer un message où donnaient l’impression de vouloir transmettre quelque chose. Le contenu du message n’était pas forcément voulu par l’auteur, mais au final il transmettait une partie de ses valeurs à travers son écrit.

Il y a des romans qui affichent ouvertement leurs convictions et leurs prétentions, et d’autres pour lesquels c’est beaucoup moins clair. Si on se retrouve dans le second cas, c’est certainement que faire passer un message n’est pas l’objectif premier de l’auteur. Il a donc mis des éléments de réflexion dans son récit mais ils sont secondaires à l’intrigue. Il est aussi possible que l’auteur n’ait aucun message à faire passer. Il a simplement écrit une fiction pour faire plaisir à ses lecteurs sans vouloir faire passer ses idées. Et pourtant, ses valeurs et ses convictions sont quand même présentes dans l’œuvre mais de façon très subtile.

Tout le monde possède des valeurs et une certaine idéologie. Cela fait partie des éléments qui nous définissent. Quand on écrit, à moins de faire attention à chaque mot, ces éléments transparaissent facilement dans le récit. Ils apparaissent au niveau des personnages qui peuvent avoir les mêmes valeurs que l’auteur, cela se voit à travers son caractère et ses actions. L’auteur peut aussi exposer ce qu’il cherche à combattre et montrer que ce n’est pas la bonne voie. Inconsciemment, on transmet beaucoup d’éléments dans nos récits. Il y a une part de notre personnalité dans chacun de nos récits et cela peut facilement être perçu par le lecteur.

C’est pourquoi j’ai l’impression que tous les romans que j’ai lus avaient un message ou des valeurs à transmettre.

Maintenant faut-il forcément faire passer quelque chose ou faut-il laisser faire l’inconscient.

Libre à vous. S’il y a une cause qui vous tiens à cœur et que vous pensez que ça peut être intéressant de l’intégrer dans son récit alors, il ne faut pas se priver. Ça donne même plus de consistance à l’histoire.

A l’inverse si vous voulez seulement écrire pour que le lecteur se détende et prenne plaisir à la lecture sans se prendre la tête alors il faut laisser faire l’instinct. De toute façon certaines de vos valeurs transparaîtrons forcément.

Alors pourquoi forcer le destin ?

Et vous ? Est-ce que vous écrivez pour faire passer un message ? Pensez-vous que c’est nécessaire dans un bon livre ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s