Les correcteurs d’orthographes

Parmi les multiples outils à disposition pour aider à l’écriture, il y en a un qui est très important : le correcteur d’orthographe, et ce que l’on soit bon ou mauvais dans la langue de molière. Les humains font par nature des erreurs et même si on est très fort en grammaire et en orthographe sur un roman complet, il y a de nombreuses fautes qui vont rester. C’est vrai même si on se relit plusieurs fois. Je l’ai déjà dit, mais quand on se relit, il y a beaucoup d’erreurs évidentes auxquelles on va passer à côté. Même si on revoit notre texte avec quelqu’un d’autre, il risque au final de rester des erreurs.

Heureusement, il existe de nombreux outils gratuits ou payants pour nous aider. Parmi les gratuits, on retrouve les correcteurs intégrés aux logiciels de traitement de texte qui vont aider à repérer les erreurs les plus grosses, mais qui ne vont pas tout détecter. On retrouve aussi quelques outils sur internet comme le site reverso.fr qui permet d’aller un peu plus loin dans la correction ou langage-tool qui propose même un module pour libre office. Ces outils ont le mérite de faire une analyse un peu plus approfondie que les correcteurs intégrés, mais ils vont oublier pas mal de fautes.

Si on veut quelque chose de plus efficace, il faut se tourner vers des outils payants. Il y en a plusieurs tel que Cordial, Antidote ou le Robert correcteur. Pour profiter de leurs services, il faut mettre la main à la poche, le coût d’entrée est de l’ordre d’une centaine d’euros. Il peut être largement plus élevé si on se tourne vers des solutions plus professionnelles, mais je pense que dans un premier temps les outils cités ci-dessus suffisent largement.

Pour ma part, j’utilise Antidote qui a l’avantage d’être très complet. Son analyse grammaticale et orthographique est performante. Il fournit de plus des explications pertinentes sur les différents cas analysés. Comme tous les correcteurs, il n’est pas parfait, il ne va pas en détecter certaines et il va proposer aussi de faux positifs, mais il est sensiblement meilleur que les outils gratuits à disposition et devrait permettre d’éviter la plupart des erreurs.

Au-delà des fautes, il constitue aussi un outil intéressant pour l’aide à la rédaction. Il signale par exemple les répétitions ou les emploies de verbes faibles et propose des solutions pour les corriger. Il signale aussi les phrases complexes ou trop longues. Il permet donc d’améliorer son style d’écriture en mettant en avant les défauts de notre texte. Il propose en plus de nombreux outils statistiques permettant d’analyser plus en détail son récit.

C’est donc un outil très utile qui est d’une grande aide quand on est dans la phase de vérification/relecture. Et vous utilisez-vous ce genre d’outil ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s